FESTIVAL FOUGÈRES MUSICALES

Organisé par l’association éponyme Fougères musicales, le festival s’installe dans l’événementiel annuel de la ville et devient, ipso facto, une référence culturelle.

Présentation

Parce que « Sans musique, la vie serait une erreur »1, il est des rendez-vous que l’on attend, que l’on apprécie, que l’on conseille aussi.

Du 1er au 16 juin 2018

Du 1er au 16 juin, le festival de musique classique, sous la direction artistique de Gabriel Richard, violoniste titulaire de l’orchestre de Paris, membre créateur du quatuor Thymos, et le parrainage d’artistes de renommée internationale, confirmera sa qualité et sa notoriété à Fougères et… au-delà.
  • Les concerts : 
- vendredi 1er juin / 20h30 / église Saint-Sulpice : quatuors de Haydn, Beethoven,  Schubert par le Quatuor Mosaïques - samedi 2 juin / 20h30 / église Saint-Sulpice : Schubertiade (sonate pour piano, lieder  avec piano et quintette à cordes) par l’invité d’honneur de Fougères musicales Karine Deshayes2, mezzo-soprano, Philippe Cassard, piano, Yann Dubost, contrebasse et le Quatuor Thymos - vendredi 8 juin / 20h30 / église Saint-Sulpice : Beethoven, sonates, par François- Frédéric Guy, piano - vendredi 15 juin / 20h30 / église Saint-Sulpice : Beethoven, trio op.70 n°1 « Des  Esprits », sonate n°23 « Appassionata » et Tchaikovski, trio avec piano op.50 par JF. Neuburger, piano, Gabriel Richard, violon, Xavier Phillips, violoncelle - samedi 16 juin / 20h30 / église Saint-Sulpice : Schoenberg, sextuor « La nuit  transfigurée », Brahms, sextuor n°2 par Sarah Nemtanu et Pierre Fouchenneret,  violon, Jean Sulem et Lise Berthaud, alto, Xavier Phillips et François Salque, violoncelle
  • Autour :
- jeudi 31 mai et vendredi 1er juin / théâtre Victor Hugo : trois concerts pédagogiques autour de « Don Quichotte », conte musical par les Folies du temps - samedi 9 juin / 18h / église Saint-Sulpice : chorale du Conservatoire René Guizien - samedi 16 juin / 10h / église Saint-Sulpice : Master class avec les élèves du  Conservatoire René Guizien, du Conservatoire de Rennes et du Pont Supérieur de Rennes avec Xavier Phillips et Jean-Frédéric Neuburger